Une obscure chaleur
Me remonte en le cœur
Et la vie qui s'en va
Écoute au loin ton pas

Pendant que je me brűle
Tu poursuis ton chemin